Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gros plan sur l'abissa 2013 (20 oct - 3 nov)

L'historique de l'Abissa
L'Abissa est une danse sacrée qui a été découverte dans la forêt par l'un des membres de la famille M'Vavilé à qui les génies ont demandé de la transmettre à tout le peuple N'Zima. Depuis des millénaires donc, l'Abissa est pratiquée par les N'Zima, une danse qui marque ainsi le nouvel an. C'est en quelque sorte une danse de bilan au cours de laquelle se fait aussi la critique sociale. Qui est une plate-forme d'expression pour les N'Zima de dénoncer toutes les tares et les actions positives de leur société au cours de l'année qui s'est écoulée. Certes la critique sociale est une expression de démocratie populaire, mais la parole n'est donnée qu'à deux groupes : ceux de Grand-Bassam (les Ablame) et ceux d'Azuréti (Ananzé). C'est à ces deux groupes que les gens viennent se confier pour dénoncer toutes les tares de la société. A chaque année sa critique. Les jeunes initiés se plaignent par exemple du faits que l'Abissa qui est une fête de tous les N'Zima laisse certains indifférents.

La symbolique de la sortie du roi
Je ne ferai pas un parallèle avec le peuple mossi. Mais il faut dire que comme le Moro Naba, le roi des N'Zima est vénéré. Spécialement le mardi dernier, il a fait sa première sortie publique à l'occasion de l'Abissa. Il a dansé, et ce n'est pas toujours qu'on voit un roi danser. C'est dans la ferveur que tout le peuple N'Zima attend ce moment. Le symbole fort qu'il faut retenir, c'est que le roi communie directement avec son peuple sans porte-parole.

La place de la femme dans l'Abissa
Au-delà de la célébration de l'Abissa, il faut dire que la femme occupe une place très importante dans la société N'Zima. D'abord, comme le système N'Zima est basé sur le système matrilinéaire, c'est elle qui agrandit la famille. Il n'y a que les enfants de la femme qui peuvent grossir la famille. C'est encore elle qui définit l'héritage, la succession et donne la possibilité de choisir le roi. Economiquement encore, elle joue un rôle très appréciable. Le mode du choix du roi est tout simple chez le peuple N'Zima. Le futur roi doit sortir de la famille royale. A cette occasion, ce sont les femmes qui se réunissent pour décider de l'aptitude d'un individu à prendre la tête du royaume. Après ce choix fait par ces dames, la famille porte la décision à la communauté qui entérine.
La reine mère quant à elle est la conseillère du roi. Elle fait partie de la famille du roi. Mercredi dernier, qui était la journée des femmes, a aussi un symbole. Les femmes des sept familles N'Zima sont toutes présentes autour de la reine mère qui représente l'unité. Cela aussi pour montrer que les femmes occupent un rôle vraiment prépondérant dans la culture du peuple N'Zima. C'est d'ailleurs ce qui explique que immédiatement après la sortie du roi mardi, le lendemain se fait celle des femmes.

Les déguisements
L'Abissa est une danse qui a été révélée au peuple N'Zima par des génies. Ces génies qui dansaient dans la forêt étaient travestis. C'est à juste titre que nous voyons les hommes se mettre dans des tenues de femme et vis versa. Ce n'est pas un carnaval, mais plutôt une copie des révélations faites par les génies en forêt.

source: Akwaba.biz

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost 0