Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis une jeune femme burkinabé, mariée, de 29 ans, maman de 3 enfants, une fille de 4 ans et des jumeaux (un garçon et une fille) de 1 an ! Si on compte mes années d’études cela fait 11 ans que je suis vis loin de chez moi. Apres mon BAC j’ai fait mes études à Dakar (Sénégal) pendant 5 ans de 2004 à 2009 où j’ai obtenu un Bachelor en Marketing et Communication puis un Master en Marketing Stratégique. Et puis vient le mariage en 2010 et la suite de mon aventure à travers l’Afrique car je rejoins mon époux en expatriation à Kampala (Ouganda) pendant 9 mois. Puis nouvelle affectation à Libreville (Gabon) de 2011 à 2015 et depuis le 26 Juillet 2015 nous vivons à Antananarivo (Madagascar) !

Dakar est la ville de mes années d’études avec ses hauts et ses bas mais j’ai aimé y vivre et me rendre compte que j’ai gagné en maturité durant ces 5 et tumultueuses années. J’ai adoré vivre à Kampala !!! Un beau pays anglophone, des fruits et légumes à gogo, des lieux touristiques fabuleux. Pour m’occuper au début je vendais du jus de gingembre (pour la recette eau, gingembre, citron, menthe, ananas, sucre, vanille ou tout autre arôme) avant d’être Coordinatrice Culturelle de l’Alliance Française de Kampala pendant 5 mois, une expérience enrichissante faite de rencontres en tout genre. Cependant ma vente de jus me rapportait autant sinon plus que mon salaire.

Par contre mes 4 années à Libreville ont été un peu moins « cool », étant de l’Afrique de l’ouest disons que le sens ou le manque d’hospitalité (c’est selon), m’a heurtée sans compter la paperasse et les multiples visas mais j’y ai fort heureusement fait de formidables rencontres aussi. N’ayant pas trouvée de travail à temps plein sur place j’ai décidé d’en profiter pour faire mes enfants afin d’être présente pour eux le plus longtemps possible. Je suis arrivée à Libreville enceinte de mon ainée et j’en suis repartie avec des jumeaux : sur ce plan c’est plutôt une réussite ! Et pour disposer de mon temps à ma guise j’ai décidé de me lancer dans l’enseignement, j’ai donné des cours de Marketing et de Développement Personnel (un domaine qui me passionne) dans des écoles supérieures et j’ai aussi fait du petit commerce de tenues, de pochettes et surtout de produits à base de beurre de Karité venant du Burkina Faso… Vous l’aurez compris, j’essaye toujours de m’occuper et de faire des choses pour moi même. En somme, tous ces pays ont leurs avantages et leurs inconvénients mais ils m’ont tous apporté et appris quelque chose sur les autres et surtout sur moi même.

Je découvre peu à peu Antananarivo que j’aime bien : autre pays, autre culture. L’installation, les courses et surtout la rentrée de ma fille m’occupent au quotidien sans compter que les jumeaux marchent depuis plus d’un mois… Marche et conséquences x 2 donc! Je cherche encore de quoi m’occuper à nouveau parce que connaitre les variations du cours de l’oignon et de la tomate en Afrique selon les saisons c’est bien, mais il me faut une activité un peu plus intellectuelle de temps en temps. Je vais de nouveau déposer mes dossiers dans des écoles supérieures et faire du petit commerce. Je constate qu’il y a de nombreuses offres d’emplois pour les postes de Rédacteurs internes ou externes dans les entreprises. A voir aussi de ce coté. L’artisanat malgache est très beau et surtout haut en couleur ! Toutes ces couleurs et cette originalité, je découvre et j’adore !

En attendant, tenir mon blog est mon petit truc à moi, rien qu’à moi, c’est mon île perdue ou je suis seule avec moi-même. L’idée m’est venue depuis l’année passée et j’ai profité de mon long transit (3 mois quand même) à Ouagadougou, le temps de changer de pays, pour suivre une formation de 6h sur la création de blog et me lancer. Enfin !!! Mes nièces et quelques amis me l’avaient suggéré mais j’hésitais… Maintenant je me demande pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt.

Quand j’ai commencé mon aventure de femme « d’expatrié » j’ai cherché un blog sur les aventures d’une africaine expatriée en Afrique, mais rien. Tous les blogs étaient en majorité tenus par des occidentaux. Leurs parcours, loisirs, et sensations ne me disaient pas ce que je voulais savoir, ne me ressemblaient tout simplement pas. Où trouver du gombo frais ou sec, la potasse, le soumbala (épice), de la farine de mais ou de mil, des grumeaux pour la bouillie,… ça ce sont des renseignements utiles pour moi ! Donc j’espère que mon blog aidera d’autres femmes, africaines ou pas, à trouver des réponses à certaines questions et à découvrir à travers moi les pays où j’ai vécu. J’aborde des sujets qui me tiennent à cœur, des thèmes dans lesquels les femmes, les mamans expatriées ou pas, d’où qu’elles soient, peuvent se reconnaitre, je donne quelques conseils et astuces basés sur mon expérience personnelle (expatriation, vie à deux, moments de doutes, déprime, cuisine, enfants, rentrée, popote,…).

L’expatriation pour moi a été un choix d’amour et de raison, je ne me voyais pas mariée et vivre loin de mon époux ou élever seule des enfants à travers Skype avec lui. Bien sur c’est aussi parce que ce type d’expatriation me permettait de le suivre parce que ce n’est malheureusement pas le cas pour certaines (pays à risques, contrat restrictif ou choix personnel). Malgré tout, ce ne fut pas facile avec mes diplômes de devenir femme au foyer semi active et de reporter mes ambitions. Mais mon expatrié de mari me soutient et comprend mes quelques pétages de plombs quand je suis à bout, quand je suis perdue et complètement fatiguée pendant mes déménagements et aménagements, dans mes moments de doutes et de frustrations… Car il faut le dire, ce n’est pas toujours évident mais quand même nous avons une chance inouïe de voyager en famille et de découvrir autant de cultures différentes.

Merci infiniment à toute l’équipe de FemmExpat et à toutes ces Wonderwomen loin de chez elles pour la richesse des contenus et pour toutes les découvertes que nous faisons à travers nos différents parcours. Je vous invite à partager mes aventures sur mon blog : Timworld, les aventures multiculturelles d’une jeune maman.

A très bientôt !

Fatim

Découvrez les articles de Fatim qui nous ont bien plu :

Déprimé(e), toi ? ça n’arrive pas aux Africain(e)s !

Madame / maman / chérie, qu’est-ce qu’on prépare/mange aujourd’hui ?

le 7 septembre 2015 | Par L'équipe de femmexpat

Partager cet article

Repost 0