Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le pagne à la mode Ivoirienne

Du morceau de pagne attaché au cou aux ensembles « maxi » et « sahélienne » en passant par les pantalons dits « Ernesto djédjé », la mode ivoirienne a su s’imposer sur le podium mondial et continue de susciter des curiosités. Repère d’inspiration pour les adeptes du beau et de l’élégance, la tendance vestimentaire actuelle à Abidjan s’inscrit dans une logique de promotion des valeurs nationales tout en conciliant tradition et modernisme.

La Cote d’Ivoire regorge de multiples facettes culturelles qui permettent de l’identifier et de distinguer les vêtements made in Cote d’Ivoire.

Conçus avec des matières raffinées et irréprochables malgré la contrefaçon, les modèles ivoiriens retiennent beaucoup l’attention.

Sachant habilement combiner les ingrédients à leur disposition, les stylistes-modélistes et les couturiers ivoiriens savent dompter et apprivoiser toutes les matières et principalement le pagne sur lequel ils sont beaucoup portés. Généralement confectionnés en usine avec des marques telles que WOODIN, VLISCO ou UNIWAX, la fabrication du pagne est aussi l’affaire des tisserands. Avec la magie de la machine à tisser associée à leur créativité, ces artisans conçoivent des textiles solides, colorés et d’une grande valeur. Dénommés pages BAOULE, KITA, INDIGO, BAZIN, ils sont très prisés pour les cérémonies : mariage, baptême, anniversaire, funérailles, etc.

Même les sacs à main et les chaussures participent à la promotion des richesses culturelles de la Cote d’Ivoire ! En effet, c’est la l’une des dernières trouvailles des créateurs ivoiriens : « les sacs et chaussures ethniques ». Revêtus d’un pan de pagne ou de la combinaison des motifs assortis de plusieurs pagnes, les accessoires se marient avec les tenues de sorte à faire de vous l’objet de tous les regards. Véritables cocktail de couleurs, ils peuvent être pris à toute occasion et mettre sans aucun doute en relief la beauté de la tenue qu’ils soutiennent.

Et les bijoux ? Chaines au cou, au rein ou à la cheville, des bracelets et des boucles d’ oreille conçus avec des perles bigarrées , en bois ou en plastique , en or pur ou plaqué, il y en a pour tous les gouts et toutes les bourses !

Toutefois, la mode en Cote d’Ivoire ne se limite pas à la publicité des acquis nationaux et s’étends à la conciliation entre tradition et modernisme de sorte à satisfaire chacun.

Avec des stars comme Gille Touré, Pathé’o, Angibell et autres, le marché vestimentaire ivoirien foisonnent de tous types de modèles. Quelque soit le matériau ou le produit utilisé, les coupes répondent tant aux exigences locales qu’aux attentes du marché international : pantalon tissu ou jean+bustier en pagne, robes courtes ou longues, jupes, ensembles pagne perfectionnés, chemisiers. .. Tout ceci pour le bonheur de la gente féminine.

Quant au genre masculin, li n’est pas délaissé; bien au contraire les hommes sont choyés et comblés grâce à des tenues originales, modernes avec une teinte de broderie ou de motifs tissés : boubous, mougoubas, chemises et bien d’autres.

Ainsi, quelque soit l’age, le sexe, la taille, la forme et le gout, se vêtir en Cote d’Ivoire est de l’art revendu à moindre cout. Ne vous inquiéter donc pas pour le contenu de votre valise et votre apparence car, la beauté et le paraître sont évidemment l’affaire des Abidjanais et nul autre !

Le pagne à la mode IvoirienneLe pagne à la mode IvoirienneLe pagne à la mode Ivoirienne
Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost 0